Retour sur la 2nde édition de l’Ocean Space Forum

Retour sur la 2nde édition de l’Ocean Space Forum

4 JUILLET 2024
ACTUALITÉ
ECOSYSTÈME DES ENTREPRISES
DÉPÊCHE

Le 2 juillet dernier, le Bureau des Affaires Spatiales du Gouvernement Princier organisait, en collaboration avec le Centre National d’Etudes Spatiales français (CNES) et l’entreprise du newspace française Prométhée Earth Intelligence, la seconde édition de l’Ocean Space Forum (OSF), dédié à la mise en valeur des technologies spatiales et des données d’observation satellitaire au service de la préservation et la gestion durable de l’océan.

Le Forum se tenait pour la deuxième année consécutive au Musée océanographique de Monaco et avait pour thématique « Road to UNOC », dans la perspective en juin 2025 de la troisième Conférence des Nations Unies sur l’Océan (UNOC) en marge de laquelle prendra place la troisième édition de l’OSF.

Cette deuxième édition de l’OSF a ainsi réuni, au confluent des domaines de l’espace et de l’océan, des personnalités scientifiques, politiques et économiques, représentant gouvernements, institutions et organes internationaux, autour de tables rondes explorant des sujets essentiels tels que :

  • La préservation des écosystèmes marins
    • Il a été examiné, à cette occasion, les avancées technologiques et les solutions spatiales innovantes qui contribuent à la préservation des écosystèmes marins. Les données satellitaires permettent en effet de surveiller la santé des récifs coralliens, des mangroves et des marais salants, qui jouent un rôle vital dans la captation du carbone. Les changements environnementaux peuvent être observés en temps réel grâce à ces technologies qui favorisent la protection et la conservation des habitats
  • Le développement de l'économie bleue
    • Le développement de l'économie bleue fut un autre sujet central du Forum. L'intégration des technologies spatiales dans la gestion des ressources marines ouvre de nouveaux horizons en faveur d’une croissance économique durable, comprenant la surveillance des zones de pêche, la gestion des ressources marines et l'amélioration de la sécurité maritime
  • La lutte contre les changements climatiques et leurs effets sur l’océan
    • Il a été mis en exergue l’apport des technologies spatiales dans la collecte de données relatives au niveau de la mer, à la température des océans ou encore aux courants marins. Des informations jugées essentielles afin d’appréhender les effets des changements climatiques et développer, pour les villes côtières et les écosystèmes vulnérables, des stratégies d'adaptation
  • La conservation des ressources marines
    • Une thématique au coeur des préoccupations, à l’aune de laquelle a été évaluée la pertinence du suivi par satellite aux fins de détecter et de prévenir les activités illicites, telles que la pêche illégale qui menace la biodiversité marine. Il a également été rappelé la nécessité d’une collaboration, avec notamment des organisations internationales et des agences locales, en vue de renforcer la gouvernance des océans et affermir la protection des ressources pour les générations futures
  • Une collaboration internationale
    • Espace de collaboration internationale, le Forum a accueilli des organisations et des représentants de différents pays, qui ont partagé leurs expériences et leurs pratiques, démontrant que les innovations du spatial peuvent transcender les frontières et encourager la protection de l'environnement à l'échelle mondiale ; notamment en aide aux territoires comme les petits États insulaires en développement (PEID).
  • Vers la Conférence des Nations Unies sur l’Océan (UNOC)
    • La deuxième édition de l’OSF constitue une étape importante sur la voie de l’UNOC, dont la troisième Conférence, sous la co-présidence des gouvernements de la France et du Costa Rica, se tiendra à Nice du 9 au 14 juin 2025. La Conférence, qui réunira plus de 200 Chefs d’Etat et de gouvernement, jouera un rôle clé dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, en particulier l’Objectif n°14, visant à conserver et utiliser de manière durable les océans, les mers et les ressources marines pour le développement. Les discussions initiées en amont préparent le terrain aux actions concrètes et engagements internationaux. La troisième édition de l’OSF s’organisera en parallèle de l’UNOC en juin prochain, afin de participer et contribuer, par le prisme du spatial, à répondre aux défis cruciaux qui seront abordés lors de la Conférence

S.A.S le Prince Souverain s’est adressé aux participants et intervenants, via un message vidéo diffusé en ouverture de la deuxième édition de l’OSF, en ces termes :
« Je suis heureux de vous savoir réunis aujourd’hui dans cette enceinte emblématique qu’est le Musée océanographique (…). Le programme de la journée permettra d’illustrer – j’en suis persuadé – à quel point les données spatiales peuvent être un instrument précieux au service de la santé et de la durabilité de l’océan ».

Le Souverain a souligné dans ce sens le « nouvel essor des technologies spatiales. Elles nous permettent de mieux connaître et comprendre notre océan à l’échelle mondiale, et ceci désormais en temps réel (…). Ces données n’ont jamais été aussi avancées, précises et disponibles, et méritent d’être pleinement utilisées pour atteindre nos ambitieux objectifs environnementaux » et de conclure « Cette deuxième édition de l’Ocean Space Forum se fonde sur le succès de sa première édition, en 2023, mais s’inscrit déjà dans la perspective de l’événement qui sera organisé l’année prochaine, à Nice, en marge de la troisième Conférence des Nations Unies sur l’Océan (…). Je suis convaincu que le spatial a beaucoup à offrir en réponse aux enjeux de cet événement multilatéral particulièrement important ».

Des propos appuyés par Madame Isabelle Berro-Amadeï, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, et Monsieur Frédéric Genta, Délégué Interministériel à l’Attractivité et à la Transition Numérique. Ces derniers, après avoir salué l’engagement des acteurs présents dans la réalisation des objectifs de développement durable, ont formulé le voeu que le Forum, oeuvrant pour une synergie entre les technologies spatiales et les défis liés à l’océan, puisse continuer à les réunir autour de cette noble cause.

En écho, Monsieur Jean-Marc Astorg, Directeur de la Stratégie du CNES, a réaffirmé l’importance de cette synergie pour un devenir plus responsable de la planète où l’océan demeure l’écosystème garant des équilibres planétaires, du bien-être de l’humanité et de son avenir.

Enfin, Messieurs Olivier Piepsz, Président, et Giao-Minh Nguyen, co-fondateur et Directeur de la Stratégie & de l’Innovation, de Prométhée Earth Intelligence ont insisté sur la nécessaire coopération entre acteurs publics et privés, en particulier au sujet des données satellitaires, et l’implication de la société civile, pour agir au niveau local, national et global, avancer et apporter des solutions résilientes et durables.

Ce faisant, la troisième édition de l’OSF en 2025, tenue en marge de l’UNOC, sera l’occasion d’envisager une Alliance des institutions spatiales pour la protection de l’océan.

Pour le dossier de presse de la 2nde édition de l’Ocean Space Forum : cliquez ici
Pour le site Internet du Forum : cliquez ici

Actualités liées

La Principauté lance le concours MonaCube

La Principauté lance le concours MonaCube

15 juillet 2024

Le Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, en partenariat avec l’organisme A4MT, mobilise des entités publiques et privées de la Principauté dans le cadre du lancement de la première édition du MonaCube, le Concours Usage Bâtiment Efficace – Cube - adapté à Monaco.
ACTUALITÉ
ECOSYSTÈME DES ENTREPRISES

MonacoTech et Monaco Boost accueillent M. Pierre-André Chiappori

15 juillet 2024

Ce vendredi, Monsieur Pierre-André Chiappori, Conseiller de Gouvernement - Ministre des Finances et de l’Economie, a rendu visite à l’incubateur de startups MonacoTech et à la Pépinière d’entreprises Monaco Boost.
ACTUALITÉ
ECOSYSTÈME DES ENTREPRISES
L’IMSEE publie le « Monaco en Chiffres 2024 »

L’IMSEE publie le « Monaco en Chiffres 2024 »

21 juin 2024

Fruit du travail de collecte, de traitement et d’analyse de la donnée mené tout au long de l’année, l’IMSEE a publié ce jeudi 20 juin, son recueil annuel de statistiques le « Monaco en Chiffres ».
ACTUALITÉ
ECOSYSTÈME DES ENTREPRISES